Pessimisme et lassitude (Querciu)

  La récente contribution de Cincinnatus a de quoi interpeller par ce qu’elle exprime de lassitude et de pessimisme, qui sont peut être les sentiments de beaucoup d’entre nous quant à la situation politique en Corse. En effet, le martelage incessant des nationalistes sur les(…)

La « collectivité unique » dans le brouillard

  La rencontre entre une délégation de l’Assemblée de Corse et le ministre de l’aménagement du territoire et des collectivités territoriales a suscité des réactions dont on ne peut pas dire qu’elles étaient enthousiastes ou optimistes. Nombre d’élus et les médias qui leur emboîtent le(…)

Courrier des lecteurs du 16 au 31 mai 2016

  A vos claviers : Cette rubrique est la vôtre ! Déposez vos courriers (sur le sujet de votre choix) sous forme de commentaires, en donnant autant que possible un titre à votre texte. Pour permettre des échanges, il pourra être commenté par d’autres internautes.(…)

« Coofficialité » : les nationalistes avancent, les autres suivent

  Le compte rendu de la réunion du « groupe de travail langue et culture corse », mis en place dans le cadre de la création de la « collectivité unique », qui a conduit un certain nombre d’élus de l’île à rencontrer les ministres de l’Education nationale et(…)

FLNC : les points sur les i

  Le principal mérite du communiqué lu par un porte-parole du FLNC du 22 octobre n’est pas de rappeler l’existence de cette organisation dont la longue léthargie dans laquelle il s’est enfoncé depuis plusieurs années pouvait faire croire à la disparition, il est de confirmer(…)

La revitalisation de la langue corse : un enjeu idéologique

  L’hebdomadaire Settimana a publié un dossier sur la langue corse et demandé à Francis Pomponi, par ailleurs membre de la direction de France-Corse, une contribution que nous reprenons ci-dessous. Encore et toujours la langue corse! On pouvait penser que le tour de la question(…)

Budget 2016 : un compromis qui interroge.

  Fidèle à sa nouvelle ligne nationaliste, Corse-Matin a présenté le compromis qui a permis, moyennant l’abstention des élus de l’opposition à l’exception des communistes, le vote du budget primitif 2016, comme « une très bonne opération » pour les nationalistes auxquels les opposants auraient donné un(…)

Déni de démocratie à l’Assemblée de Corse ?

  Le psychodrame qui a agité l’Assemblée de Corse à l’occasion de la session consacrée à l’examen du projet de budget primitif s’est finalement terminé par un armistice entre les nationalistes et l’opposition exception faite des communistes. La menace brandie par l’ensemble de celle-ci (majoritaire)(…)

Courrier des lecteurs du 16 au 30 avril

  A vos claviers : Cette rubrique est la vôtre ! Déposez vos courriers (sur le sujet de votre choix) sous forme de commentaires, en donnant autant que possible un titre à votre texte. Pour permettre des échanges, il pourra être commenté par d’autres internautes.(…)

Corsisation des emplois ?

  A l’initiative du président de l’Assemblée de Corse – et non du président du Conseil exécutif ! – plusieurs dizaines de responsables et de représentants d’organisations, d’administrations et d’institutions intervenant dans le domaine économique, ont été réunis dans l’hémicycle avec un certain nombre de(…)

Courrier des lecteurs du 1er au 15 avril 2016

  A vos claviers : Cette rubrique est la vôtre ! Déposez vos courriers (sur le sujet de votre choix) sous forme de commentaires, en donnant autant que possible un titre à votre texte. Pour permettre des échanges, il pourra être commenté par d’autres internautes.(…)

Fantasmes et vieilles lunes

  Voilà plus de trois mois que la nouvelle majorité nationaliste issue des urnes trône au cours Grandval et exerce son magistère sur une opposition déboussolée et pour le moins « sonnée » par son impuissance à contrer cette dérive en lui opposant un rempart républicain garant(…)